En raison de la situation sanitaire de notre pays, du risque de contamination par le Covid-19 et des restrictions annoncées par nos Président et Premier Ministre en particulier pour les déplacements, l’AFVAC a annulé toutes ses formations à partir du 14 mars et jusqu’au 30 avril 2020. 

Tous les organisateurs sont, comme tous les confrères et consoeurs inscrits, très déçus mais cette décision est très justifiée compte tenu du souhait premier que nous avons tous de protéger notre santé, celle de nos proches et celle du public. Nous vous ferons parvenir dans quelques jours quelques informations complémentaires.

Antibiothérapie : fiches de recommandations

Dans le cadre de la mesure 6 du plan EcoAntibio 2017, l’AFVAC a été chargée de la rédaction de fiches de recommandations pour un bon usage des antibiotiques chez les animaux de compagnie. 40 fiches et 6 annexes, rédigées par les Groupes d’Etude de notre association, sont disponibles pour les vétérinaires et les étudiants vétérinaires par téléchargement gratuit sur ce site.

Mise à jour juillet 2017.

 
Vétérinaires, étudiants vétérinaires :
pour accéder au téléchargement de ces fiches connectez-vous ou créez votre compte
et revenez sur cette page.

Le plan Ecoantibio 2017 et ses quarante mesures

http://agriculture.gouv.fr/ecoantibio-2017-une-seule-sante-une-seule-planete

Ce plan vise à réduire en 5 ans (de 2012 à 2017) la consommation d’antibiotiques de plus de 25 %. La mesure n°6 de ce plan est destinée à mettre à la disposition des prescripteurs des fiches de recommandation d’usage des antibiotiques. Ces fiches, soucieuses de la réalité de la pratique se veulent être facilement accessibles et adaptées à chaque espèce afin de lutter au mieux contre les principales affections bactériennes. Chiens, chats et nouveaux animaux de compagnie sont les espèces envisagés ici.

Votée par l’Assemblée Nationale le 11 septembre 2014, la loi d’avenir agricole comporte un dispositif « antibiotiques » qui complète les mesures du plan Ecoantibio 2017 avec une composante supplémentaire de réduction de 25 % des fluoroquinolones et des céphalosporines de troisième ou quatrième génération entre 2013 (année de référence) et le 31 décembre 2016. Depuis avril 2016, la liste des antibiotiques d’importance critique vétérinaires est connue (arrêté du 18 mars 2016). Le décret n°2016-317 présente leurs modalités réglementaires d’utilisation (cf annexe antibiotique d’importance critique).

En complément des fiches de recommandation d’usage prévues par la mesure n°6, la loi d’avenir agricole impose la rédaction d’un guide plus général de bonnes pratiques d’emploi raisonné des antibiotiques qui est confié à l’Anses et à l’ANSM. Il décrit les principes généraux des bonnes pratiques à observer dans toutes les espèces animales par tous les acteurs impliqués depuis la livraison des ayant-droits (vétérinaires, pharmaciens d’officine…) par les distributeurs en gros, la prescription, la délivrance au détail, jusqu’à l’administration à l’animal et la destruction des contenants par le détenteur de l’animal. Sa rédaction est effectuée sous l’autorité de l’Anses qui a constitué un groupe d’experts. Les praticiens de toutes les filières y sont représentés. Compte tenu de l’importance pour les santés humaine et animale des dispositions présentées dans ce guide, il est opposable.

Composition du groupe de travail

Compte tenu de son expertise technique pour la médecine et la chirurgie des animaux de compagnie et de son implication déjà ancienne dans la lutte contre l’antibiorésistance, l’AFVAC s’est vu confiée par la DGAL la mission de rédiger ces fiches. Elle a constitué un groupe de travail qui a défini les thèmes des fiches et leur plan. Les membres de ce groupe de travail sont des personnalités issues des groupes d’Etude de l’AFVAC concernés par la prescription des antibiotiques. 15 mois ont été nécessaires pour répondre à la demande de la DGAL.

Les thèmes choisis

Les maladies bactériennes sont très nombreuses. Pour chaque discipline, les affections les plus fréquentes ont été sélectionnées. Certaines fiches abordent également des affections très fréquemment traitées avec des antibiotiques mais pour lesquelles il serait beaucoup plus judicieux de moins ou même ne pas les prescrire. Contrairement au guide de bonnes pratiques général, ces fiches ne sont pas opposables. Elles se positionnent comme des aides à la décision et au choix thérapeutique et évolueront dans le temps en fonction des connaissances scientifiques. Le praticien restera le décisionnaire final car c’est à lui que revient la responsabilité du diagnostic et du traitement même si la fiche a l’ambition de l’accompagner dans sa démarche. Dans l’avenir, d’autres fiches pourront s’ajouter à celles prévues ici. Plusieurs annexes figurent à côté des fiches. Ce sont soit des synthèses générales dans certaines disciplines concernant l’originalité des traitements antibiotiques, soit des conseils pour la prise en charge des prélèvements ou pour l’interprétation des résultats de laboratoire.

AFVAC

Autres